Le Volapük

Le Volapük est un espace de résidence et de création artistique à Tours, il est ouvert à toutes les écritures contemporaines

Les résidents

Le Volapük - Soumettre un projet

Actualités

  • CIE LES 3 SOEURS - 37 HEURES

    OUVERTURE PUBLIQUE - VENDREDI 28 FÉVRIER - 19H

    Ouverture publique de 37 Heures, par la Compagnie Les 3 Soeurs en résidence du 24 au 29 février 2020

    C'est l'histoire vraie d'une adolescente dans les années 2000 dont la vie bascule à 16 ans lorsqu'elle rencontre Christian, son moniteur d'auto-école, un homme plus vieux, le premier homme de sa vie, le prince charmant qui la violera pendant des années et la séquestrera. C'est l'itinéraire d'une jeune fille prise au piège de la manipulation et du silence imposé qui mettra 16 ans à trouver les mots justes pour dire et être entendue. C'est l'histoire d'une adolescence interrompue, percutée par la violence sexuelle, d'une trajectoire déviée. Un récit individuel pour raconter l'universel. Une histoire d'emprise. Comme il en existe des milliers.

    37 Heures n'est pas un témoignage. 
    C'est un "conte de faits" dont la matière première est la réalité.
    Une version recomposée d'une aventure qui a existé.
    Un spectacle qui transfigure et joue avec le réel pour le démystifier.

    -------

    Mise en scène et interprétation  : Elsa Adroguer 

    Avec les voix de :  Franck Mouget, Céleste Mouget, Sylvain Galene, Marie-Mathilde Amblat 

    -------

    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS (places limitées) : vpkcoordination@gmail.com ou 02.47.44.02.45

    TARIFS : 5€ adhésion 2019 / 2020 + prix libre 
    (adhésion réduite à 2€ sur présentation du PCE) 

  • CIE FRAG - NOUS SOMMES LES AMAZONES DU FUTUR

    OUVERTURE PUBLIQUE - VENDREDI 14 FÉVRIER - 19H

    Ouverture publique de Nous sommes les Amazones du futur, par la Compagnie FRAG en résidence du 10 au 15 février 2020

    Nous sommes les Amazones du futur met en scène un groupe d'êtres humains qui survit dans un monde endommagé par les conséquences du changement climatique.
    Après une tempête, ils se réfugient à l'intérieur d'un théâtre et commencent à bâtir leur communauté. Génération après génération, ils expérimentent des nouvelles manières de s'organiser. Si on pouvait s'hybrider avec un animal, lequel choisirions-nous ? Comment rompre avec l'idée du genre ? Comment survivre sans papier toilette ?

    Nous ne voulons pas traiter la crise climatique en elle-même, mais écrire une fiction positive sur l'après. Positive dans le sens où il s'agit de mobiliser des affects joyeux et tendres, pour rappeler qu'il y a encore une pluralité de futurs envisageables.

    Aujourd'hui le débat public est capturé par deux grands récits opposés : d'un côté la victoire des machines sur l'être humain, l'imaginaire hollywoodien dystopique des villes grises et polluées ; et de l’autre côté, l'espoir de trouver une solution dans l'osmose avec la nature. Entre les deux, il y a tout à imaginer.

    Nous voudrions partager avec le public nos réflexions et les outils que nous utilisons pour construire des scénarios qui libèrent les imaginaires du futur, notamment, un jeu de carte à jouer en petit groupe.

    -------

    Mise en scène : Marion Thomas 

    Avec : Marie Ripoll, Greg Ceppi 

    Collabarotaion artistique et technique : Maxime Devige 

    -------

    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS (places limitées) : vpkcoordination@gmail.com ou 02.47.44.02.45

    TARIFS : 5€ adhésion 2019 / 2020 + prix libre 
    (adhésion réduite à 2€ sur présentation du PCE) 

  • Cie PASYTEF - LA RUE EST NOTRE MIROIR

    OUVERTURE PUBLIQUE - JEUDI 6 FÉVRIER - 19H

    Ouverture publique de La rue est notre miroir, par la compagnie PASYTEF en résidence du 3 au 9 février 2020

    Dans ce duo, le corps des danseurs retrouve la mémoire des gestes de lutte et de révolte. Le corps est en vigilance permanente ; L’énergie est vive, toujours prête à s’échapper des griffes de quelques forces sournoises qui pourraient surgir ici et là. On ne peut s’empêcher de voir dans l’univers gestuel quelques affinités avec l’expressionnisme allemand quand le corps manifeste devient la source d’une révolte humaniste, déterminée et audacieuse. Par cette pièce la Compagnie Pasytef souhaite éveiller les consciences à l’idée que nous sommes tous embarqués sur une même terre. La souffrance d’un homme, d’une femme, est celle de l’humanité.... notre douleur particulière, est égal à celle de nos voisins.
 Il faut accepter notre responsabilité vis-à-vis de l’état du monde.

    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS (places limitées) : vpkcoordination@gmail.com ou 02.47.44.02.45

    TARIFS : 5€ adhésion 2019 / 2020 + prix libre 
    (adhésion réduite à 2€ sur présentation du PCE) 

    -------

    D'autre part, dans le cadre de sa résidence, la Compagnie Pasytef propose 3 ateliers d'initiations aux danses traditionnelles africaines :

    TARIFS :

    • Vendredi 7 Février : initiation danse traditionnelle 

    17h30-19h tout public / 20€ + 5€ d'adhésion

    • Samedi 8 Février : initiation danse traditionnelle

    10h30-11h30 jeune public (8/10 ans maximum) / 12€ + 5€ d'adhésion 

    • Samedi 8 Février : métis danse, danse afro contemporaine.

    15h30-17h30 tout public / 25€ + 5€ d'adhésion
     

    Forfait deux jours le vendredi après-midi et le samedi après-midi : 40€ + 5€ d'adhésion.

    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS (places limitées) : vpkcoordination@gmail.com ou 02.47.44.02.45

     

  • ECOUTE VOIR EN DIRECT ET SUR LES ONDES

    Émissions publiques , Du jeudi 16 au samedi 18 janvier 2020 - 12h/14h

    EN DIRECT SUR RADIO BÉTON 93.6 OU EN PODCAST

    Deux heures de programmes radiophoniques, chaque jour du festival.
    Discussions à partir des spectacles, micro-reportages, playlists et documents sonores en lien avec la programmation du festival. 120 mn chaque jour, pour déplier, revenir, tracer des lignes de fuite, interpréter et écouter. La radio n’épuise pas le festival elle l’augmente. La radio du festival est un atelier radiophonique ouvert, en direct et en public. Des programmes conçus pour exprimer et questionner l’expérience esthétique du festival, dans un dialogue avec les artistes.  
    Des émissions proposées par Emmanuel Moreira, journaliste, producteur radio et co-fondateur avec Amandine André de la revue en ligne www.laviemanifeste.com et du journal Hector. Deux heures de programmes radiophoniques, chaque jour du festival.

     

    ///////// 

     

    ENTRÉE LIBRE 

    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS : vpkcoordination@gmail.com ou 02.47.44.02.45

  • Cie FEU UN RAT! - TRUELLE (version BRUTE)

    OUVERTURE PUBLIQUE - JEUDI 19 DÉCEMBRE 2019 - 19H

    Ouverture publique de Truelle (version BRUTE), par la compagnie FEU UN RAT! en résidence du 16 au 21 décembre

    Truelle : trio féminin dont l’enjeu est la lutte (éventuellement à mort).

    Illesque et Méroée vivent à Vladivostok avec Truelle, leur adorable petite fille. Dans leur jolie maison, elles boivent du thé, s’aiment beaucoup et sont heureuses. Mais Truelle tue le chat. Puis le canard. Puis le chien. Puis la voisine. Puis des gens. Le trio se voit contraint de passer à la truelle.
    Créé en 2017 au Festival WET°, Truelle (une histoire d'enfant triste) est une comédie noire qui choisit la légèreté jusqu'au-boutiste pour parler du fait que, à la fin, on meurt. Truelle revient ici dans sa version BRUTE.

    D'autre part, parce que ce sera bientôt les vacances et parce qu'il y aura un sapin, la compagnie FEU UN RAT ! vous propose un Noël à la mode de Vladivostok : chacun·e apporte un petit cadeau qu'il·elle vient déposer au pied du sapin, que Truelle et ses mamans redistribueront à la fin de la présentation.

    -------

    Texte et mise en scène : Théophile Dubus
    Assisté par Quentin Bardou
    Avec : Miglé Bereikaité, Jeanne Bonenfant, Delphine Meilland
    Création lumières, son et régie : Paul Berthomé
    Chargée de production : Kelly Angevine
    Durée : 50 minutes

    -------

    INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS (places limitées) : vpkcoordination@gmail.com ou 02.47.44.02.45
    TARIFS : 5€ adhésion 2019 / 2020 + prix libre 
    (adhésion réduite à 2€ sur présentation du PCE)