COMPAGNIE OFFSHORE - RÉSIDENCE ACCOMPAGNEMENT 2020-2021

EN RÉSIDENCE DU 18 AU 31 JANVIER

Après THE LANDLADY, pièce chorégraphique inspirée du « Terrier » de F.Kafka, 

créée en 2020, Sarah Lee s’empare à nouveau d’un texte pour sa nouvelle création,

celui d’un poète et écrivain contemporain : Jean-François Bory, accompagné

d’une musique spécialement conçue par Marc Ducret.

 

 

Le texte est le récit d’un souvenir amoureux, mais, très vite, il devient la 

matière même du souvenir évoqué, un ressac fait de répétition d’où émerge 

un vestige lointain : un mouvement de bras, associé au nom d’une ville. 

 

Les mots épuisés vont disloquer la narration, venir frapper les corps et s’incarner 

dans une nouvelle vie, émancipée du récit qui les a engendrés.

 

La chorégraphie interrogera la puissance émotive d’un geste lié 

aux mots et au son, la mémoire involontaire inscrite au plus profond

de nos corps, et enfin l’espace, qui est toujours un espace vécu, jamais

un espace donné.

 

« Rivés au canon de la perspective, on avait oublié que l’espace n’est autre 

que la synthèse de nos mouvements corporels et de nos émotions dynamiques, 

dont les symptômes variables sont les objets. »  Carl Einstein 




 

Mise en scène SARAH LEE
Texte JEAN-FRANÇOIS BORY
Musique MARC DUCRET 
Danse SONIA BEL HADJ BRAHIM
Comédien : distribution en cours

 

Production déléguée : OFFSHORE (45)
Coproduction : SEVEN SONGS (75)