Grand & petit (are beautiful)

Deux films proposés par Jean TorrentJeudi 18 juin 2015 à 19h30

As far as the eye can hear de Martine Pisani et Oscar Loeser, env. 20 mn, 2014

Clandestine d’Alain Michard, env. 60 mn, 2013 

Projection en présence des réalisateurs (sous réserve)

Martine Pisani et Alain Michard appartiennent tous deux à une génération de chorégraphes apparue dans les années 1990. Sans former un collectif au sens strict, les artistes de cette mouvance se signalent par l’attention réciproque qu’ils n’ont cessé de se porter les uns aux autres, l’assiduité et la constance d’une recherche parfois menée à la périphérie, loin de certaines voies plus tapageuses. Historiquement, ces chorégraphes ont opéré à l’articulation efficace et discrète de deux triomphes : ils sont l’indispensable chaînon non manquant entre la « nouvelle danse française » des années 1980, à laquelle ils ont réagi, et le mouvement dit de la « non-danse », dont ils ont préparé l’avènement. C’est une génération essentielle, qui continue de creuser ses sillons, d’écrire le mouvement et l’espace aujourd’hui.