Théâtre

Möbius-Band

Je suis debout sur la terre

Compagnie régionale

Ils sont quatre : Aurore-Estelle, Cécile, Jude, Will ; quatre trentenaires, amis de jeunesse, qui partent faire une randonnée à pied, sans plan ni G.P.S, en ne suivant que leur instinct. Les accompagne : Loukas, jeune homme ingénu qui désire ardemment s'intégrer au groupe. La sueur, les contretemps, la grêle, mêlés aux puissances mystérieuses de la nature et des étoiles, vont pas à pas délier rêves et langues, fantasmes et souvenirs, jusqu'à révéler le sens profond de cette marche à la fois tangible et symbolique, individuelle et collective. 

Extrait : 
« Ce qui compte en vrai c'est le mouvement C'est ça qui compte Et le mouvement il s'en fout du chemin que tu prends Il s'en fout que tu slalomes entre les banquises ou que tu tournes autour d'une table ou d'un parking Le mouvement ce qu'il veut c'est juste qu'on le respecte Et comment on le respecte C'est vachement simple en fait On le respecte en l'accompagnant Ouais C'est pas un solitaire le mouvement Il veut juste que tu sois là Que tu lui prennes le bras Que vous vous déplaciez ensemble Rien d'autre T'as pas à te prendre la tête sur le paysage la vitesse les sujets de conversation là où tu l'emmènes Le mouvement il a la jouissance modeste le mouvement »
 
 

 

Production Möbius-Band

Avec le soutien obtenu de Culture O Centre dans le cadre du dispositif de l’Incubateur, la mairie de Tours par le biais du Label Rayons frais - aide à la création, de la DGCA pour l'aide au compagnonnage auteure-compagnie, l'aide à la création du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire et l'aide à la création de la Région Centre-Val de Loire.

L’accueil en résidences lors des Curiositas du Nouveau Théâtre d’Angers – CDN, à la salle Thélème de Tours, à l’Espace Ligéria de Montlouis. 

La mise à disposition du Théâtre Olympia de Tours, La Parenthèse de Ballan-Miré, l'Espace Jacques Villeret de Tours et le Volapük de Tours et le 37ème Parallèle de Mettray.

Soutien à la résidence : Emmetrop à l’Antre-Peaux (Bourges). 

Coproduction et résidence de création : La Pléiade (La Riche)