DANSE

Claire Haeni & Carole Perdereau .

REMIX - Atelier de composition Chorégraphique

Carole Perdereau et Claire Haenni, artistes interprètes, chorégraphes et pédagogues, issues toutes deux d’un parcours professionnel différent dans le champ contemporain, s’associent en 2017 pour développer un atelier de composition chorégraphique à Tours (Volapük, Petit Morier).
De par leurs expériences singulières mais néanmoins complémentaires, elles ont le désir de soutenir et d’accompagner les personnes ayant une pratique artistique et désireuses de s’engager dans un travail d’écriture.
 
REMIX
Le principe de l’atelier REMIX est de mettre en jeu des supports extérieurs apportés par les participants à partir desquels ils vont travailler. Ces supports peuvent être littéraires, chorégraphiques, cinématographiques, picturaux, sonores etc.
 
L'atelier se déroule en plusieurs temps :
Un temps d'échauffement en commun qui favorise une mise à disposition du corps par différents exercices de contacts, de visualisation, de mise en espace, de mémorisation … Puis chacun expose son projet à partir du support qu'il a choisi pour ensuite l'analyser, échanger et en dévoiler l'essence. À partir de ces réflexions Claire Haenni et Carole Perdereau proposent une série d'outils chorégraphiques afin de permettre la mise en œuvre de chaque projet. De là, les participants se mettent au travail dans l'espace, ils ont la possibilité de faire intervenir d'autres personnes ou de faire appel à la collaboration du groupe en entier. Vient ensuite la phase de présentation de chaque composition qui est un moment collectif important permettant à tous de travailler à la fois sur son regard et sur l'écriture chorégraphique présentée. L'atelier se conclut par une dramaturgie globale des projets. C'est une mise à l'épreuve des différentes compositions entre elles en passant par plusieurs systèmes d'écritures qui restent encore à inventer, comme par exemple :
- Un tirage au sort : les compositions sont réalisées dans un ordre aléatoire.
- Mettre en jeu tous les participants : chacun intervient en fonction de ce qui est en train de se passer.
 
Il est question ici d'interroger, comment être protagoniste, comment devenir un environnement, comment reproduire une ou plusieurs actions générées par les autres, comment être conscient de son propre rythme, de celui du groupe, comment occuper un espace etc.
Les personnes qui participent plusieurs fois à l'atelier REMIX ont la possibilité de poursuivre, de réinterroger leur projet ou d'amener un nouveau support.
 
CALENDRIER :
Les 26 & 27 octobre 2019 (samedi 10h-13h / 14h-21h et dimanche 10h-13h / 14h-18h)
 
Les 16 & 17 novembre 2019 (samedi 10h-13h / 14h-21h et dimanche 10h-13h / 14h-18h)
 
Les 14 & 15 décembre 2019 (samedi 10h-13h / 14h-21h et dimanche 10h-13h / 14h-18h)
 
Du 11 au 16 mai 2020 (horaires à définir)
 

En accord avec les participants, Il sera envisagé de proposer une restitution publique au Volapük à l’issue de la semaine de stage.

 TARIFS : 
Le montant est dégressif au fonction du nombre de participations et payable en plusieurs fois.
1 week-end = 150 euros
2 week-ends = 250 euros
3 week-ends = 300 euros
+ 5 euros d’adhésion au Volapük 
 
INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS 10 participants maximum ): vpkauvolapuk@gmail.com ou 02.47.44.02.45
 

 

BIOGRAPHIES :

Carole Perdereau se forme aux conservatoires d’Orléans et Tours, aux Rencontres Internationales de Danse Contemporaine à Paris, puis à l’école supérieure d’art d’Amsterdam, School For New Dance Development. A partir de cette période elle commence à engager une recherche chorégraphique. Depuis 1999 elle a créé, Ex, Between 5 to 5 and 5, Micro Music, A faire chez soi, Objets/Monstres, Travers, L’Assaut, Ouest. En 2015, dans le cadre de la résidence, Dérouler la forêt au Favril (59), elle créé avec des habitants une performance et un film, Près de chez nous, un pas de biche. Parallèllement comme interprète, elle travaille notamment avec Gaël Sesboué, Jocelyn Cottencin, Loïc Touzé, Latifa Laâbissi, Laurent Pichaud, Fabienne Compet, Sylvain Prunenec, Pierre Droulers, Donald Fleming. En tant qu’assitante, elle collabore à plusieurs projets de différents chorégraphes, dernièrement 22 et Avec Anastasia de Mickaël Phelippeau. De 2006 à 2016, elle co-dirige l'association Lisa Layn à Paris avec Annabel Vergne (Arts visuels - scénographie - mise en scène). De 2017 à 2018, ses projets sont portés par la plateforme de production Météores à Nantes et depuis 2019 par la structure Vot Tak Tak à Bordeaux. Titulaire du diplôme d'Etat en danse contemporaine, elle enseigne régulièrement auprès de publics professionnels et amateurs.

Claire Haenni : Née en 1962, Claire Haenni reçoit la formation de l’Institut Emile Jaques-Dalcroze de Genève avant de rejoindre à Paris le R.I.D.C. dirigé par Françoise et Dominique Dupuy. Depuis 1985, elle a travaillé à Paris pour les chorégraphes Dominique Dupuy, Anne-Marie Reynaud (de 1988 à 1991), Jacques Patarozzi (de 1989 à 1997), Giuseppe Frigeni (1987), Paco Decina (1996), pour la compagnie Bonté-Mossoux à Bruxelles (de 1989 à 1995) avec Jérôme Bel (depuis 1994), avec Herman Diephuis (depuis 2004), avec Mickaël Phelippeau (depuis 2009), Erika Zueneli, Cie L’Yeuse (depuis 2010). En 2003 elle obtient son Diplôme d’État de danse contemporaine et enseigne régulièrement depuis. En 2010, invitée par Mickaël Phelippeau, elle commence son projet sac et poches au Festival À Domicile de Guissény En 2013, elle écrit Opus Incertum en collaboration avec Geneviève Guhl, assiste Thierry Roisin pour Caramba et Yaïr Barelli pour Sur l’interprétationEn 2014, elle fabrique Zerkalo un solo pour la partie mobile en collaboration avec Sam Mary, fête les 10 ans de d’après JC de Herman Diephuis, les 20 ans de Jérôme Bel par Jérôme Bel. En 2016, elle part avec Mickaël Phelippeau pour Ougadougou à la rencontre de 30 habitants du quartier Gonghin à l’occasion du festival Rendez Vous Chez Nous, et l’assiste à la création de Sur la place de la femmeThomas Lebrun lui commande un solo, Kiétu, en 2015, puis une chorégraphie pour le groupe d’amateurs du CCNT en 2017 pour le festival Tours d’Horizons. Elle collabore avec Pauline Bourse (Cie Möbius Band) et Émilie Beauvais pour le Théâtre Universitaire de Tours durant trois ans ainsi qu’aux projets de la Cie sur Mon frère ma princesse en 2015 et Je suis debout sur la terre en2017. En 2018, elle aide Mickaël Phelippeau à créer un duo pour deux jeunes burkinabés, Ben & Luc pour le festival d’Avignon et collabore avec Olivia Seigne à la mise en scène de la Belle Hélène d’Offenbach en Suisse. En 2019, elle rencontre Abbi Patrix, et l’aide à mettre en espace sa version de Er-Töshtük le lion des steppes une épopée Kirghize.